Mario Bergeron multicolore

Quotidien, souvenirs, coups de coeur, etc.

posté le 15-02-2017 à 13:13:43

Une histoire illustrée

Quand j'étais petit garçon, ma mère me donnait les vieux catalogues Eaton ou Simpson. Je m'amusais à découper les personnages, les objets, pour les coller dans mes cahiers et ainsi créer une histoire. Ma soeur aussi était friande de cette activité. Comme je n'ai pas de catalogue de grand magasin sous la main, je vais tenter ma chance avec les images de circulaires.

 


 
 
posté le 13-02-2017 à 12:34:56

Saint-Valentin

Oui, ma toute belle, quand je te vois, mon coeur bat, mon âme se... Un instant, s'il te plaît... OUI! MAMAN BONJOUR! PASSER CHERCHER UN PAIN À L'ÉPICERIE? BIEN SÛR!... Je disais... ah oui, mon âme tressaille de bonheur. Tu as changé ma vie. Depuis que je t'ai rencontrée, je n'ai pas dévalisé de banque et... une seconde... SALUT, MON AMI! VRAI? C'EST UNE BONNE NOUVELLE! SI TU VEUX, JE VAIS PASSER CHEZ TOI CE SOIR AFIN D'EN PARLER! ... ma vie a maintenant un nouveau sens grâce à ton amour. Je ne pourrais vivre sans toi. Je suis prêt à tout pour toi et... une petite seconde... OUI! NON, VOUS AVEZ UN FAUX NUMÉRO. IL N'Y A PAS DE PTR GRABARKEWITZ ICI ! D'ACCORD ET... 'Pourrait s'excuser, non ? Je disais que chaque fois que je te vois, je souris et je me sens si bien. Aucune autre ne pourra t'égaler et je te jure fidélité pour notre longue vie et... ALLO! QUELLE BONNE SURPRISE ! VOILÀ SI LONGTEMPS! ÉCOUTE, JE NE PEUX PAS TE PARLER TROP LONGTEMPS ET... D'ACCORD, JE TE DONNE UN COUP DE FIL EN FIN D'APRÈS-MIDI ! Quand j'entends ton nom, je me sens en paix. Quand je prends tes mains, je me sens si bien et... une seconde... PAPA ? OUI, MAMAN A TÉLÉPHONÉ TANTÔT POUR LE PAIN À L'ÉPICERIE. ACHETER DU JAMBON ? FACILE! RIEN NE ME FAIT PLUS PLAISIR DE TE RENDRE SERVICE. Je... Où es-tu ? Chérie ? Où te caches-tu?
 


 
 
posté le 10-02-2017 à 15:31:03

Que de blanc !

Voilà une photographie que je trouve jolie ! Elle nous présente une imposante maison bourgeoise du 19e siècle, dans le secteur dit "Vieux Trois-Rivières", où l'on croise des habitations du 18e, qui ont été épargnées par le grand incendie de juin 1908. Belle photo, d'accord, mais elle nous indique surtout qu'il y avait eu du verglas, ce qui est beaucoup moins agréable pour les piétons.

 


 
 
posté le 07-02-2017 à 22:04:37

Les secrets d'un romancier

J'ai 61 ans et j'écris des romans depuis l'âge de 16 ans. Il y a eu trois étapes dans mon apprentissage de romancier : les premiers pas maladroits et beaucoup d'improvisation (1972-1990) ; une approche davantage pensée et travaillée (1991-1998) ; maturation (1999 à aujourd'hui). J'imagine que tout ceci a donné naissance à un style Mario B. Mon plus récent éditeur m'a dit que j'étais un romancier professionnel et cela m'avait fait sourire, d'autant plus qu'il avait ajouté que je savais ce qui plaisait à une maison d'éditions. Encore plus rigolo, car je n'ai jamais, ô grand jamais, écrit une seule ligne en pensant que mon texte serait publié. Quoi qu'il en soit, je ne nie pas que j'ai appris beaucoup de choses à chacune des étapes : 1)- Développer des petits trucs 2)- Me discipliner 3)- J'ai appris ce qu'il ne fallait pas faire.

PLAN

 


 
 
posté le 05-02-2017 à 15:06:29

Les grandes questions de la vie

Est-ce qu'il y a une vie après la mort ?

Pourquoi la guerre ?

 


 
 
posté le 03-02-2017 à 10:04:28

Maman et la musique

Une photo récente : Marjo joue de l'accordéon, ma soeur Mireille tape dans les mains, tout comme ma mère, et Mario s'emmerde.

Je ne voudrais pas tracer le procès de cette femme Marjo, mais ce qu'elle fait m'apparaît un peu restreint. Elle fait tourner des disques (La plupart du temps du western) et joue de l'accordéon par dessus. Du moins, elle est à l'écoute de ces vétérans qui ne réagissent pas. Il y a une autre femme qui joue aussi de l'accordéon, sans disques, mais que refuse de monter vers cette unité.

 


 
 
posté le 01-02-2017 à 11:15:17

La cabane

C'était en premier lieu une remise pour les éléments relatifs à la piscine de la cour de la maison de mon père. Circa 1971, papa a transformé le tout en salle de détente pour les baigneurs, avec un frigo, un bar, le vieux téléviseur couleur. Il ne savait pas que pendant près d'une dizaine d'années, ce lieu allait devenir mon antre pour les fêtes les plus dingues pour mes amis et moi-même. Il existe beaucoup de photos témoignages. On surnommait cette place "La cabane". Ci-haut : Mario B face à la cabane, photo prise de la cour de la piscine.

 


 
 
posté le 29-01-2017 à 09:17:04

La maison de la rue des Chenaux

Un article sur la maison familiale, où j'ai passé mon enfance, mon adolescence et une partie de ma vie adulte. Curieux de constater que dans mes albums photo, on n'en trouve aucune de la maison complète. J'ai donc fait un zoom moche et hors-foyer sur une photo que je présente deux articles plus loin.

 


 
 
posté le 26-01-2017 à 11:51:08

Restaurant L'Orange

Quelle est ma motivation pour consacrer un article au restaurant L'Orange ? Elle est relative à l'article précédent (qui est le suivant, pour vous). J'ai passé une longue partie de ma vie avec ce lieu face à mes yeux. De plus, j'ai trouvé sur Internet cette photo formidable de la première année d'existence de L'Orange, en 1954. Bien sûr, l'ornement était de couleur orangée. On servait, en ce très petit lieu, la bouffe éclair de base : frites, hot-dogs, hamburgers, Coca Cola. N'oublions pas que la rue Fusey faisait alors partie de la route nationale et qu'une présentation aussi singulière était apte à inciter les voyageurs à arrêter.

 


 
 
posté le 24-01-2017 à 06:19:11

La rue Fusey

Avant tout, je vais régler le cas du nom : il se prononce Fusée. C'était celui du premier curé de la paroisse. Je doute qu'il puisse exister une autre rue Fusey, au Québec. Je l'ai parcourue des milliers de fois, puisque j'ai habité ce coin plus de la moitié de ma vie. Aujourd'hui, je suis ailleurs, mais quand le hasard me mène sur la rue Fusey, j'ai l'impression de marcher sur les traces fantômes du petit Mario, de l'ado chevelu et de l'adulte.