Mario Bergeron multicolore

Quotidien, souvenirs, coups de coeur, etc.

posté le 04-04-2021 à 18:54:04

Il y a 100 ans

La décennie 2020 marque le centième anniversaire des années 1920, une décade que j'adore.

Le premier centenaire à souligner est assurément celui de la photo ci-dessus. En effet, c'est en 1921 que Charlie Chaplin tourne un film important, The Kid, avec le petit Jackie Coogan. Pour la première fois,  une comédie pouvait faire pleurer. Si tout le monde connait cette photo, peu de gens ont vu ce film. Croyez-moi, même après cent années, cette production demeure un véritable bijou.

 


 
 
posté le 08-02-2021 à 20:12:44

Mon fan-club de France

Mon site de romancier n'est visité régulièrement que par deux personnes, l'une identifiée et l'autre pas du tout, et aucune de cette plate-forme. Je crois avoir cerné l'identité du second cas.

L'été dernier, je reçois un courriel d'une femme de France qui me raconte qu'en janvier 2021, elle déménagera à Trois-Rivières. J'ai d'abord pensé qu'en cherchant des caractéristiques de ma ville sur la toile, elle avait croisé mon nom. Cependant, le fait qu'elle mentionnait mes romans et des personnages était une indication qu'elle était la personne non identifiée passant souvent sur mon blogue.

 


 
 
posté le 02-02-2021 à 13:25:36

Disques

Je viens d'atteindre 11,000 disques. De ce nombre : aucun vinyle. D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi on a remis ce format sur le marché. Il prend beaucoup d'espace, se brise plus facilement, sans oublier l'usure. Notez bien que des 33 tours, j'en ai eu autour de 7,000, que j'ai presque tous vendus au début du présent siècle. Il y aurait d'ailleurs plusieurs anecdotes amusantes à ce sujet.

Ces disques sont en majorité en anglais (US et Angleterre). Je dois n'avoir que mille CD francophones, en grande partie québécois. Peut-être au maximum cent produits de France, dont les plus populaires sont Brassens, Françoise Hardy, Cabrel, Paul Personne. La musique de France m'a souvent causé un problème, à cause d'orchestrations surchargées et somme toutes conservatrices, sans surprises.

 


 
 
posté le 29-01-2021 à 23:09:09

Les grandes villes du monde entier

BELLE FACE (Irlande) Toutes les citoyennes sont jolies et tous les citoyens sont séduisants.

RHUM (Italie) Rendez-vous des ivrognes du monde entier.

 


 
 
posté le 23-01-2021 à 23:51:12

Roger Wézo

Ma soeur m'a fait parvenir cette photo. Je connais très bien cet oiseau : Roger Wézo, avocat. Ceci a été pris lors de sa pause-café au casse-croûte du boulevard où est situé son bureau. Célèbre avocat ! Il ne perd jamais ses causes. Jusqu'ici : 33 triomphes. La plus célèbre est ce procès mettant en accusation un chat qui avait dévoré les oiselets de sa cliente, Juliette Pitpit. Le félin a été condamné à 333 jours de travaux forcés. Que dire de ce propriétaire d'animalerie, tenant abusivement des perruches en cage : 3,333 heures en prison.

Roger habite un nid de luxe, avec ses six enfants et son épouse Marguerite Cuicui, propriétaire d'une garderie, où elle enseigne aux jeunes à siffler. Roger adore picorer le journal du jour et raffolle de la musique, surtout la chanson Le petit oiseau de toutes les couleurs, de Gilbert Bécot. Vraiment, Roger mérite notre admiration.

 


 
 
posté le 17-01-2021 à 16:27:21

Neige

J'écris ceci après avoir regardé des photos sur quelques blogues de France, relativement à la neige tombée en ce pays. Ceci m'a fait rigoler en douce car les accumulations françaises ressemblent aux premières neiges de novembre, au Québec.

J'ai alors pensé à cet étudiant français de mon université, frigorifié en novembre, alors qu'on riait en douce en entendant sa plainte, pensant "Attends en janvier!" Aussi pensé à une ex-amie d'il y a quelques années, native de Schefferville, dans le moyen Grand-Nord, qui, fillette, jouait avec un ourson dans les rues de la ville, pensant qu'il s'agissait d'un chien.

 


 
 
posté le 13-12-2020 à 01:10:21

Mon année 2020

2020 fut une bonne année pour moi. La raison principale : j'ai pu me passer de l'aide de dernier recours du gouvernement du Québec, qui avait l'habitude de me chiper la moitié de la somme octroyée par le Conseil des Arts du Canada, pour la présence de mes romans dans les bibliothèques publiques. Somme très en dessous du seuil de pauvreté, mais quelle frustration de perdre ces dollars, résultat de tant de passion et de travail de ma part. J'ai donc vécu, hélas, grâce à l'héritage de mes défunts parents.

 


 
 
posté le 16-09-2020 à 12:38:07

Il ne faut pas regarder, monsieur.

Du 2 mai à aujourd'hui, je me suis rendu au terrain fantôme à 63 occasions. En réalité, je peux gonfler ce chiffre à 67 fois, car il m'est arrivé d'y aller deux fois dans la même journée à quatre reprises. De chez moi à la destination, c'est environ 45 minutes de marche aller-retour. Calculez combien de journées ai-je consacré à ce déplacement. En réalité, comme je prends toujours le même chemin, il y a des repères faisant en sorte que tout ça me parait moins long.

Rappel : ce que  j'appelle "Terrain fantôme" fut dès 1918 le premier terrain de baseball de ma ville. Le lieu est aujourd'hui un parc où les propriétaires d'embarcations diverses vont descendre ces objets dans le fleuve Saint-Laurent. Le terrain est surtout occupé par un stationnement, mais il y a des sections de verdure, des tables à pique-nique, des très beaux arbres. En réalité, la forme actuelle rappelle beaucoup celle du terrain de baseball de jadis. Il suffit d'observer. Je parle de fantôme en pensant aux hommes qui y ont un jour rencontré du plaisir en exerçant leur sport favori, et particulièrement les Madcaps de 1922, la seule équipe pro ayant un jour évolué dans ma ville.

 


 
 
posté le 29-05-2020 à 11:21:17

Un moment émouvant dans la froideur

Je ne désirais plus écrire quoi que ce soit ici, mais j'ai vécu un moment particulier il y a quelques jours et j'en fais part.

Les températures clémentes étant de retour depuis plusieurs semaines, je suis retourné écrire des passages de roman au parc près de chez moi, mais aussi à l'ex terrain de baseball fantôme, situé plus loin de chez moi. (25 minutes de marche.)

 


 
 
posté le 09-12-2019 à 21:34:33

Harold Lloyd et moi

Une chose est certaine : le triumvirat comique des années 20 était formé de Chaplin, Keaton et Lloyd. Cependant, peu de gens savent qu'Harold Lloyd fut le plus populaire du trio. Des longs métrages absolument charmants, plein de créativité, de belles idées et, mais oui, parfois un peu de poésie visuelle. Harold avait débuté au cours des années 10, comme ses confrères.