Mario Bergeron multicolore

Quotidien, souvenirs, coups de coeur, etc.

posté le 17-12-2019 à 03:26:41

Jeune fantôme

Voici un extrait de mon roman en cours de création : L'amicale des fantômes du Trois-Rivières métropolitain. Je rappelle de quoi il s'agit : après la mort, Annette et Roger (et non Dieu...) permettent aux anciens vivants méritants de retourner sur Terre et, chaque nuit, en qualité d'esprits, ont l'opportunité de revivre les moments où ils ont été les plus heureux de leur existence.

 


 
 
posté le 12-12-2019 à 01:04:07

Les décorations de Noël de ma soeur

Après celles de l'an dernier, voici la cuvée 2019 de ma grande soeur Mireille. Image ci-dessus : parc où les enfants jouent dans la neige. Mais pourquoi des  gens sont assis sur un banc froid ?

 


 
 
posté le 09-12-2019 à 21:34:33

Harold Lloyd et moi

Une chose est certaine : le triumvirat comique des années 20 était formé de Chaplin, Keaton et Lloyd. Cependant, peu de gens savent qu'Harold Lloyd fut le plus populaire du trio. Des longs métrages absolument charmants, plein de créativité, de belles idées et, mais oui, parfois un peu de poésie visuelle. Harold avait débuté au cours des années 10, comme ses confrères.

 


 
 
posté le 02-12-2019 à 21:57:32

Gloria Swanson et moi

On pourrait croire que Gloria Swanson fut un type de diva de l'histoire du cinéma, en se référant à son célèbre film de 1950 Sunset Boulevard, mais à ce moment-là, peu de gens avaient vu un film silencieux de son époque de vedette. Par la suite, la femme deviendra une page à potins et une fixation pour les émissions de télé stupides des années 70.

Hors deux films, je ne connaissais rien de la Gloria de l'ère dite muette. Comme dans le cas des autres comédiennes, j'ai évité les courts métrages, mais aussi un film de 1925 auquel on a ajouté de la couleur. Quel est le nom du putois qui a eu cette idée ridicule et horrible ?

 


 
 
posté le 01-12-2019 à 16:17:03

De choses et d'autres

BLOQUÉ : Jeudi après-midi, j'ai ressenti un étirement douloureux à la cuisse, près du bassin et le tout a grandi, si bien qu'en soirée, j'avais un mal fou à marcher. Au réveil, le vendredi, c'était encore présent, mais de façon moindre. Je suis sorti pour mes courses, marché beaucoup et à mon retour, c'était disparu. Bizarre.

 


 
 
posté le 25-11-2019 à 00:50:24

Mary Pickford et moi

KATIE MELUA : Mary Pickford (2007)

Avant ces dernières semaines, le seul film avec Mary Pickford que j'avais vu était une production sonore de 1930. Jamais vue la comédienne dans sa forme classique de jeunesse, avec ses cheveux frisés. Mary Pickford fut la comédienne la plus populaire et la plus aimée de son époque. En découvrant ces productions, on comprend pourquoi : elle était très talentueuse et attchante. J'ai croisé quinze de ses films sur Tube, en omettant les courts métrages de la Biograph. Seulement trois de ces oeuvres n'ont pas connu ma faveur. Les autres étaient sans cesse très bien, et j'ai eu du mal à ne retenir que cinq fantastiques.

 


 
 
posté le 17-11-2019 à 12:11:20

Apprendre l'anglais

Je n'ai jamais appris l'anglais, parce qu'à l'école, j'étais un étudiant médiocre. L'apprentissage est venu par moi-même, sans que je ne le décide. Au Québec, il y a une culture nord-américaine anglophone, parce que nous sommes entourés d'Anglais, par les provinces voisines et les USA au sud. Il y a donc des journaux et revues anglaises sur les étagères du Québec, des stations de radio et de télé.

 


 
 
posté le 13-11-2019 à 16:10:29

Lillian Gish et moi

Hors les films des comiques (Chaplin, Lloyd, Keaton) ce sont ceux avec Lillian Gish que je possède en quantité dans ma collection. Sauf dans le cas des productions de la MGM, au coeur des années 20. Je n'ai que l'admirable The Wind. Or, je n'ai pas croisé ces oeuvres sur Tube, sauf une. Les autres sont des films déjà présents chez moi.

Contrairement aux autres comédiennes présentées, Lillian Gish n'était pas une comique. On la surnommait la première tragédienne de l'écran, cela non sans raison. Pour les sentiments, la peur, les inquiétudes, il n'y avait pas plus expressive que mon invitée. Lillian Gish représente en tout temps l'art de la riche expression du cinéma silencieux.

 


 
 
posté le 11-11-2019 à 23:48:19

Neige

En ce lundi 11 novembre : première neige. Je ne sais pas à quelle heure elle nous a souri sa présence, car à 19 heures, il n'y en avait pas. À 22 heures, le chat réclame de sortir sur le balcon et nous voilà surpris de voir que tout est blanc. C'est beau quand c'est blanc, blanccomme les anges, la neige danse au vent, j'en ferais autant.

On ne sait jamais si cette première est là pour demeurer. Après tout, le froid n'est pas tranchant et demain, peut-être que tout sera disparu.

 


 
 
posté le 10-11-2019 à 13:51:49

Des nouvelles de mes fantômes

Rappel : Après la mort, Annette et Roger (et non Dieu) permettent aux trépassés de revivre sur Terre sous forme d'esprit, dans le lieu où ils furent les plus heureux. Le lieu doit être toujours existant, sous une forme différente.