Mario Bergeron multicolore

Quotidien, souvenirs, coups de coeur, etc.

posté le 09-06-2017 à 00:51:52

Les états d'âme de Salomé

 

 

Il est bien reconnu que les chats n'aiment pas qu'on déplace quoi que ce soit dans "leur" logis. Comme un peintre devait venir mercredi, je ne m'en suis pas privé : rangé des menus objets du salon dans ma chambre, laver les murs, etc. Il va de soi que Salomé a détesté chacun de mes gestes.

 

Un truc qu'il n'a profondément apprécié est que j'ai jeté un de mes fauteuils. Il faut dire que les deux que je possède sont dans de piteux états, car je n'ai jamais empêché mes chats de se servir de ces meubles pour aiguiser leurs griffes. Au fait, descendre ce fauteuil du deuxième étage n'a pas été une mince affaire, car le machin passait très étroitement dans l'escalier. Salomé aime aussi se coucher sur le sommet du fauteuil.

 

Mercredi, le peintre est arrivé à 8 AM avec son assistant. Une heure où le chat n'a pas l'habitude de me voir debout, surtout pour ouvrir ma porte à des inconnus qui, aussitôt, se sont mis à faire du tapage en étendant des toiles sur le plancher, à parler sans cesse. Comme dans le cas des plombiers du dernier hiver, le chat a eu une réaction émotive : il avait peur, mais ronronnait très fort. Le peintre en chef a tenté de caresser le minou, mais celui-ci refusait d'approcher. Cela a duré jusqu'au milieu de l'après-midi. Pour les curieux : brun pâle, murs et plafonds du salon, de la cuisine et du couloir.

 

Les hommes disparus, Salomé a pu s'affaisser et dormir, exténué par tant d'émotions. Mais ce n'était pas tout : le peintre est revenu jeudi matin pour la seconde couche de la cuisine et des retouches. Énervement du chat, mais, vers la fin, il a consenti que l'homme le caresse.

 

En fin d'après-midi, j'ai acheté à petit prix un fauteuil pour remplacer le disparu. Salomé l'a étrenné avant moi. Il a senti dans tous les coins, regardé sous tous les angles, avant de s'y coucher, en ronronnant encore. comme s'il me remerciait de cette acquisition. Il a d'ailleurs passé la presque totalité de la soirée couché au coeur de ce nouveau meuble.

Tags: #salomé
 


Commentaires

 

1. jakin  le 12-06-2017 à 12:35:18  (site)

Des pinceaux et de la couleur, le tout en présence d'un chat, voila une histoire digne d'un écrivain....tu es intarissable !

2. MarioMusique  le 12-06-2017 à 16:42:43  (site)

Oh, vraiment ? Le chat s'en est depuis remis, sauf qu'il n'a pas quitté le nouveau fauteuil.

3. Nikole-Krop  le 14-06-2017 à 09:19:19  (site)

N'oublions jamais que c'est nous qui habitons CHEZ notre chat.
J'aime bien quand tu nous racontes la vie de ton félin (la tienne aussi, note bien ! :-) ...)

4. MarioB  le 14-06-2017 à 12:55:23  (site)

Merci, amie !

5. Lulette  le 26-07-2017 à 08:58:09

Brun pâle, en fait, je vois pas : ça fait une couleur plutôt foncée ou plutôt claire au final ?
Les z'aventures du chat, j'aime !

 
 
 
posté le 04-06-2017 à 01:34:17

Lecture : Valiquette et les Beatles

 

Gilles Valiquette : C'est fou mais c'est tout
Première chanson des Beatles traduite en français
 

 

 

Me rendant à la bibliothèque pour emprunter ce livre, j'ai été surpris par sa dimension et son... poids! De format encyclopédique, le livre de 700 pages, sur papier lustré, est lourd et difficile à manier. La meilleure position pour le lire : couché sur le côté! Je n'ai pas terminé la lecture, mais pas besoin de le faire pour vous dire que c'est un ouvrage fantastique!+

L'auteur Gilles Valiquette est un chanteur et musicien québécois, immense admirateur des Beatles. Son livre se concentre sur la discographie canadienne du groupe. Pourquoi? On identifie l'arrivée des Beatles en Amérique à février 1964 aux États-Unis. Faux! Dès l'année précédente, la filiale canadienne de la maison Capitol a lancé sur le marché cinq 45 tours et un microsillon, alors que Capitol US refusait trois fois ces produits, sous prétexte que les artistes britanniques n'avaient jamais été populaires chez l'Oncle Sam. Soyons honnête : quatre des 45 canadiens des Beatles ont été des échecs. Cependant, ces gens savaient que le groupe était déjà immensément populaire dans leur pays. Les 45 tours de Capitol Canada étaient différents des produits européens, tout comme les premiers albums du groupe le seront.

Quand les Beatles deviennent d'immenses vedettes aux USA en février 1964, deux 45 tours de leur palmarès Billboard étaient en réalité des importations canadiennes. Il y a eu un net conflit entre Capitol US et Capitol Canada. Par exemple, les premiers 33 tours des Beatles étaient différents d'un pays à l'autre. Aux États, ils ne présentaient que onze chansons, alors que les disques canadiens en offraient quatorze.

Valiquette se concentre sur tous les disques canadiens des Beatles, présente des numérisations de chaque 45 et 33 tours, même dans le cas de rééditions. Il parle de la création et de l'enregistrement des pièces, de leur succès (ou non) ainsi que de l'aspect technique de tout ce qui entoure ces disques (Les pochettes, par exemple.) C'est très richement documenté. L'auteur ajoute les versions françaises, tant pour la France que pour le Québec (mais il en manque). Dommage de ne pas avoir parlé des versions des artistes du Canada anglais.

Il va de soi que nous avons droit à des photos d'époque, à des produits dérivés. Saviez-vous qu'il a existé des bas de nylon Beatles, en 1964 ? Un joli chapitre sur le spectacle donné par le groupe à Montréal en 1964.

Pourquoi avoir donné le titre C'est fou mais c'est tout à ce livre? Pour ma part, le sous-titre, Parcours discographique des Beatles au Canada aurait été meilleur. C'est fou mais c'est tout était le titre de la première version québécoise à connaître un grand succès, par le groupe les Baronets, en 1964 (Mais il y a eu d'autres chansons en 1963, mais sans popularité) Deux années plus tard, Valiquette a fait accompagner son livre par un chouette disque où, très relax, il interprète dix chanson des Beatles, dont C'est fou, que vous pouvez écouter grâce au premier fichier audio. La chanson était une adaptation de Hold Me Tight.

Pour le second fichier : un petit quiz ! Qui a chanté les Beatles en français pour la première fois ? En avril 1963, une version de Please Please Me. Vous avez droit à trois choix : 1)-Dick Rivers 2)- Petula Clark 3)- Claude François. Réponse en écoutant le fichier.

Un livre incroyable et fascinant... mais si lourd!

Tags: #musique
 


Commentaires

 

1. anaflore  le 04-06-2017 à 02:01:53  (site)

petula ......smiley_id118687

2. MarioB  le 04-06-2017 à 02:15:21  (site)

Eh oui ! Ce disque n'a pas été populaire. Pour un succès, il faudra attendre l'été 1963 et Claude Francois, avec Des bises de moi pour toi (From Me To You).

3. anaflore  le 04-06-2017 à 08:58:38  (site)

smiley_id118676smiley_id118676

4. Florentin  le 04-06-2017 à 11:21:18  (site)

Salut Mario ! L'engouement pour ce groupe de chanteurs ne se dément pas. La littérature les concernant est évidemment gigantesque. Ils font partie de l'Histoire de la Musique. Et ils le méritent bien. Florentin

5. MarioB  le 04-06-2017 à 12:33:28  (site)

Leurs chansons sont comme dans l'air du temps. J'ai tous leurs disques, mais voilà des années que je ne les ai pas écouté. Cependant, on croise toujours (et plus qu'on ne pourrait le croire) des reprises de leurs pièces - entre autres dans le domaine jazz - et à chaque fois, je siffle, je chante.

6. jakin  le 05-06-2017 à 12:49:45  (site)

Salut Mario, C'est fou de se nommer Valiquette !

7. MarioMusique  le 05-06-2017 à 12:58:33  (site)

Vraiment ? C'est un nom de famille qu'on croise soubent, au Québec.

 
 
 
posté le 31-05-2017 à 18:09:06

De récentes choses et d'autres

 

 

 

 

MONSIEUR SALOMÉ

Pour la quatrième fois de sa vie, mon chat s'est lançé dans la baignoire pleine. Pour le bébé qu'il était l'an dernier, je peux comprendre la chose, mais pas pour un grand minou comme lui ! Ah, folle jeunesse!

 

 

 

JE SUIS OFFICIELLEMENT VIEUX

Il y a quelques jours, j'écrivais un passage de roman, installé sur une des tables à pique-nique du dépanneur du boulevard. Sur l'autre table, il y avait deux adolescents, très curieux de savoir ce que je faisais. Alors, j'en ai parlé et nous avons échangé. Je suis parti quelques minutes plus tard et ayant traversé le boulevard, j'ai distinctement entendu un des gars dire à l'autre : "Y'é smatte, ce vieux-là" (Il est sympa, ce vieux). Il faut préciser que mon système auditif est très sensible... C'était la première fois qu'on disait une telle chose de ma personne. Notez bien qu'il vaut mieux être un vieux smatte qu'un vieux dégueulasse.

 

 

 

UN ROMAN! UN ROMAN!

Mon éditeur a changé d'avis : il y aura un autre roman de moi-même, cet automne, celui qui s'intitule Les secrets bien gardés. Bravo! Bravo!

 

 

PAUSE MUSICALE DANS L'ARTICLE

En guise de pause dans cet article, je vais chanter.

Quand on s'aime bien tous les deux, la vie semble plus jolie, toutes les peines s'oublient, dans un doux baiser d'amoureux. Chantez avec moi! Chantez! Quand on s'aime bien tous les deux Plus fort! Plus fort! La vie semble plus jolie. Toutes les peines s'oublient. Bravo !

 

 

BIP BIP BIP

Parlant des tables à pique-nique du dépanneur, il y a maintenant un machin qui fait Bip Bip Bip accroché aux poteaux de feux de circulation. 24 heures par jour! M'énerve! Vous imaginez les gens habitant les maisons voisines devant vivre avec un Blp Bip continuel ? Qu'est-ce que c'est, ce fichu truc idiot ?

 

 

LE PETIT PRÉPOSÉ AUX BÂTONS

Au baseball, quand un frappeur cogne la balle, il court vers le premier coussin et laisse tomber son bâton. Il y a (parfois) un préposé aux bâtons, dont la tâche consiste à prendre l'objet et de le replacer dans l'abri des joueurs. Habituellement, une consigne pour ados. La semaine dernière, l'équipe adverse avait un de ces préposés, mais vraiment tout petit! Cinq ou six ans, pas plus, très fier de porter l'uniforme comme les grands. Quel dynamisme à la tâche! De le voir courir avec ses menues jambes vers la bâton tombé ravissait le public, jusqu'au moment où un des joueurs, retiré sur trois prises, a marché vers l'abri en gardant son bâton, même si le minuscule a vite couru vers lui pour accomplir son travail. Alors, le public a hué ce joueur.

 

 

 

PARC

Las des Bip Bip, je suis retourné au parc pour écrire, même si un des bancs est cassé. J'ai téléphoné au garage municipal fin avril pour signaler le bris et on attend encore la réparation... Un fait m'a étonné : les canards et les mouettes sont absentes. Ce parc me semble alors incomplet.

 

 

LAVER LES MURS

Un peintre doit venir la semaine prochaine pour peindre les murs du salon, du couloir et de la cuisine. Je dois donc laver les murs à fond. Quel ennui que d'être propre...

 

 

PORTE

La photo ci-haut : moi-même, en 1960, devant le commerce de mon père, en compagnie du singe Coco. J'attire l'attention vers la porte : il n'y a rien de collé dessus. Je le dis parce que de nos jours, c'est impossible de voir une porte publique entièrement transparente. C'est plein d'interdictions paternalistes du gouvernement du Québec, de réclames pour les loteries ou de je ne sais trop quoi. Au dépanneur, face à la porte, on ne voit pas à l'intérieur tant il y a d'horreurs partout, de haut en bas. Libérons nos portes pour qu'elles redeviennent transparentes!

 

 

FICHIER AUDIO

Aussi de 1960. Alors : chantez! Chantez! Chantez!

 

MENSONGE

Cet article présente un mensonge. Devinez lequel.

Tags: #parc
 


Commentaires

 

1. johnmarcel  le 01-06-2017 à 02:41:50  (site)

Ma femme qui me demande si c'est une vieille chanson qu'on entend ?
1960 que je lui dis (ben oui, c'est écrit)...
Oh longtemps dit-elle de son merveilleux accent...
Je crois qu'elle voulait dire long temps...

Le mensonge c'est que vous deviez laver les murs... c'est au peintre de faire ça... il nettoie bien quand il a terminé !

2. MarioB  le 01-06-2017 à 04:26:27  (site)

Eh non ! Ce n'est pas le mensonge.

Le fichier audio date de 1960, mais même à ce moment-là, c'était une reprise d'une pièce plus ancienne, de France, circa 1935.

3. Lulette  le 26-07-2017 à 09:02:20

Les Bip Bip, c'est peut-être pour les aveugles ?
Offciellement vieux smatte, c'est parfait Sourire
On téléphone au garage pour le banc cassé d'un parc ???

 
 
 
posté le 29-05-2017 à 01:28:37

Devenir le roman

 

 

Mes personnages, ce sont mes enfants. Je les aime, les connais et pense tout le temps à eux. Ce que j'écris devient partie de ma personne pendant la durée de création du roman.

 

 

Je me souviens qu'en écrivant le roman qui deviendra Perles et chapelet, avec deux personnages moqueurs et turbulents, j'avais tendance à être moi-même turbulent et moqueur, ce qu'une compagne de l'université m'avait reproché de vive voix, croyant qu'elle ne méritait pas mes sarcasmes.

 

 

Je voulais que Grand-Regard et la lumière soit doux et calme. Alors, c'est fou comme je le suis, depuis quelques semaines, surtout que le roman précédent était davantage un peu dingue. Je me sens enveloppé par Grand-Regard et cette lumière tombée du ciel et à qui elle parle. J'en arrive même à bâcler les passages plus terrestres afin de marcher avec elle jusqu'à la source de cette lumière, cachée dans une petite forêt. C'est tant et tant merveilleux de ne pas vivre en société et d'aimer tant ma bulle protectrice.

Tags: #Écrire
 


 
 
posté le 26-05-2017 à 01:52:08

La langue française au Québec

 

 

 

MON ACCENT

Beaucoup de Français disent que les Québécois ont un accent. Faux! Nous en avons plusieurs, dans chaque région, tout comme une femme de Provence ne parle pas comme une autre de Normandie, tout comme les gens du Sénégal ont la leur, au même titre que ceux de Louisiane. Les accents, ce sont la survie de la culture dans un monde uniformisé par les médias.

 

 

 

JOUAL

Le terme Joual (Cheval) a été utilisé une première fois en 1959 par un journaliste, décriant le langage des Québécois. Il ne pensait pas que le mot deviendrait une fierté, une dizaine d'années plus tard, une identité propre au Québec. Films, chansons, théâtre, tout le monde parlait joual, jusqu'au jour où nous nous sommes rendu compte que cela nous isolait du reste de la Francophonie. Joual pas mort, cependant, et on le retrouve chez des humoristes et certains chanteurs contemporains. Le joual fait partie de ma culture et je suis fier d'utiliser certains mots.

 

 

 

ANCIEN FRANÇAIS

Dans le magnifique film documentaire Pour la suite du monde (Circa 1962), des vieillards, vivant sur une île isolée, s'expriment avec un français si ancien que le film est en partie sous-titré. J'ai toujours pensé que ces hommes employaient le Français qui était de mise lors de leur enfance au 19e siècle et que c'était aussi un langage beaucoup plus ancien. Quoi qu'il en soit, un vieillard d'aujourd'hui ne parle plus ainsi. Il s'est passé quelque chose pour que se produise cette transformation.

 

 

 

MISE EN CONTEXTE

Le Québec est un îlot francophone isolé sur un continent anglophone. Ceux-ci contrôlant le commerce et l'industrie, ils ne se souciaient guère du langage employé par les gens dans leurs foyers. Je me souviens d'un visiteur de 1895, arrivant à Trois-Rivières, et se disant très étonné de voir que l'affichage des commerces était en anglais, dans une ville à 95 % française, dont le terme Three Rivers.

 

 

Autre exemple : Mon père n'a jamais nettoyé sa voiture : il la cleanait. Je devine que papa, ayant fréquenté l'école peu longtemps au cours de son enfance, a vu dans son usine une bouteille de nettoyant unlingue anglais, avec le mot Cleaner bien en vue. Alors, il a cleané sa bagnole. Les gens répètent ce qu'ils voient, cela même de nos jours. Sauf qu'aujourd'hui, nous avons l'excuse idéale de l'instruction pour ne pas le faire.

 

 

Je me souviens que dans les journaux des années 1910 à 1940, il y avait des efforts pour chasser les anglicismes. Sans trop de succès auprès du petit peuple. Cependant, si ces mots existaient à l'oral, je ne les ai jamais vus dans un journal ou une revue d'époque. Jamais. Ces publications étaient les oeuvres de la bourgeoisie des professions libérales, donc, de gens instruits.

 

 

 

OFFICE DE LA LANGUE FRANÇAISE

Là où l'élite bourgeoise avait échoué, l'Office de la Langue française, fondée en 1960, a graduellement réussi, à force de patience et de belles initiatives. On doit à cet organisme de jolies réussites de notre langue, comme Motoneige, Baladeur, Courriel.

 

 

LOI 101

Différentes lois pour protéger le Français sont nées dès la fin des années 1960, dans le mouvement des initiatives de l'Office, mais l'élection du Parti Québécois, en 1976, fait du Français, l'année suivante, la langue officielle du Québec, devant avoir priorité sur l'Anglais dans la sphère publique.

 

 

Ainsi, il est interdit, par cette loi, d'afficher quoi que ce soit en anglais, dont les raisons sociales des commerces, à part quelques exceptions. Des anglophones ont protesté, mais il s'agissait surtout de petites entreprises de Montréal. De façon générale, les méga entreprises ont collaboré. Ainsi, par exemple, McDonald n'affiche pas de menu en anglais. Déjà vu, dans un film français, un comédien plonger à pleines mains dans un baril de Kentucky Fried Chicken. Au Québec : Poulet frit Kentucky.

 

 

 

 

Dans le cas de l'affichage : ce que vous voyez ci-haut, photo prise dans mon quartier. Eh non, au Québec, il n'y a pas de Stop sur les panneaux, mais bien le mot français. Mine de rien, c'est une génération d'automobilistes qui font un arrêt et ne font pas un stop. C'est un anglicisme qui s'efface de notre culture.

 

 

 

Au Québec, il est interdit de présenter des produits unilingues anglais. Par exemple, il n'y a plus de Cleaner dans nos épiceries, mais un nettoyant. La plupart des directives de ces produits sont bilingues.

 

 

SOUVENIRS PERSONNELS

L'ado Mario parlait joual, utilisait le toé pis moé. Pas le Mario adulte. Je me souviens de termes qui étaient courants au cours de ma jeunesse et qui ne sont plus utilisés de nos jours. Par exemple, dans le monde de l'automobile. Plus de windshield, de bumper ou de gaz. L'on disait alors Parking, alors que de nos jours, on n'entend plus guère ce mot, remplacé par Stationnement. Je crois que c'est le contraire, en France.

 

 

Je pense que l'Office de la Langue française et la Loi 101, le temps d'une quarantaine d'années, ont changé, pour le meilleur, l'usage du français au Québec.

 

 

ANGLICISMES ?

Certes, il en existe encore! Des anglicismes sémantiques, particulièrement. Je me souviens de ce commentateur de baseball, à la télé, qui répétait sans cesse 'Oubliez ça', calque de l'anglais Forget It, et qui me tapait rudement sur les nerfs. De façon générale, les anglicismes ont largement diminué depuis mon adolescence, tout simplement pour la raison invoquée ci-haut : les gens répètent ce qu'ils voient. Or, s'ils ne voient que des mots français dans les médias, à l'épicerie du coin, ce sont des anglicismes qui disparaissent au profit d'une meilleure qualité de langue. Il y a maintenant beaucoup moins d'anglicismes au Québec qu'en France (Voir les deux articles suivants). Personne ne fait de shopping, au Québec. Des courses, des emplettes ou notre Magasinage.

 

 

ROMANCIER

Au cours des salons du livre, les visiteurs me demandaient souvent : Est-ce que c'est écrit en bon français ? C'était un signe. Il y a, dans certaines de mes publications, des passages jouals, mais seulement dans les dialogues, car mes personnages du passé n'avaient aucune raison de parler un français standard. Un de mes romans terminés récemment, Les Baveux, présente des dialogues joual et je suis fier de cette initiative et je prenais plaisir à dénicher le joual le plus tordu et vulgaire que je pouvais imaginer. Les quatre éditeurs auxquels je me suis frotté m'ont toujours dit que j'écrivais un français de belle qualité. J'en suis content, mais je ne dois pas oublier ma culture et mon histoire.

 

 

LE FICHIER AUDIO

Le Français est une langue magnifique et il faut la protéger, la cajoler, l'aimer. Un témoignage : Michel Rivard et sa chanson Le coeur de ma vie, un superbe texte rendant hommage à notre langue.

 

 

 

Tags: #français
 


Commentaires

 

1. elena13  le 26-05-2017 à 08:15:13  (site)

Merci pour ton histoire de la langue Française Mario !!!
Et merci de ton passage sur mon blog d'où ton commentaire de la traduction de la BD me fait beaucoup rire.

2. johnmarcel  le 26-05-2017 à 08:20:53  (site)

Je me souviens d'un feuilleton québécois diffusé à la télé française à la fin des années quatre-vingt... un des personnages, personne âgée, avait ses paroles sous-titrées alors que pour tous les autres on comprenait sans problème...
Et aussi, sur YouTube, j'ai pu voir un ou deux épisodes d'un feuilleton du Québec (je ne me souviens pas du titre mais je crois que l'acteur principal était un journaliste sportif spécialiste du hockey-sur-glace) dans lequel je ne comprenais pas toujours le français parlé...

3. MarioB  le 26-05-2017 à 14:11:27  (site)

Le contraire existe et j'ai déjà croisé un film de France sous-titré. De plus, j'ai croisé des disques de Renaud avec, dans le livret, un lexique du vocabulaire.

4. elena13  le 27-05-2017 à 04:55:30  (site)

Bravo pour la photo du jour !!!

5. Nikole-Krop  le 28-05-2017 à 05:17:48  (site)

Bien que pensant être vigilante sur ce point, certains anglicismes me sont enracinés, et perdurent spontanément. Mais ton article et son "militantisme' me plaisent beaucoup. Tu montres, dans tes articles précédents, le ridicule, l'enflure et le snobisme de certaines expressions ! Et après tout, quand il y a en France un panneau : "Stop", on dit bien qu'on marque l'arrêt !

6. johnmarcel  le 28-05-2017 à 06:21:43  (site)

Avez-vous déjà lu une des aventures du commissaire San-Antonio ?
Certaines contiennent plus d'argot que d'autre...
Ce n'est pas de la grande littérature, c'est de la littérature de café de gare comme le dit lui-même l'auteur Frédéric Dard...
Il utilise San-Antonio comme nom d'auteur sinon il utilisait son véritable nom pour ses autres romans...

7. MarioB  le 28-05-2017 à 13:07:22  (site)

JohnMarcel : Désolé, je ne sais pas ce que c'est.

Nikole : Merci pour tes observations justes. Je craignais, avec ces articles, insulter certaines personnes.

 
 
 
posté le 23-05-2017 à 12:58:11

Au pays de Molière, de Rimbaud, etc (Partie 1)

 

 

 

Alors que les cajuns de la Louisiane luttent pour conserver leur langue, tout comme les Acadiens et les francophones des provinces anglaises du Canada, que le Québec se corrige mais doit demeurer éveillé, la France, berceau de notre langue, remplace des mots de sa culture par d'autres anglais. Sans jugement ni procès : constat, tout simplement.

PUBLICITÉ EN FRANCE (Journaux, Internet)

Summer soldes

Savourez ces french moments

Une big sélection de designs branchés

Concours pour le mois de november

Un logiciel pour les power users

Vous méritez votre tribute

Commencez à trader avec un bonus

Trois warm coiffures

BOUTIQUES DE PARIS

Happy Hour

Iced Coffee

Love Paris

Breakfast Sandwich

World Souvenirs

Gift Shop

Souvenirs Center

CHANSONS DE GAINSBOURG

Rock Around The Bunker

Love On The Beat

No Comment

Intoxicated Man

Sea Sex And Sun

Relax Baby Be Cool

You're Under Arrest

Flash Forward

Harley David Son Of A Bitch

LIVRE

Une étudiante travaille dans un commerce à grande surface comme caissière. J'ai abandonné cette lecture après trente pages, las de :

D'une compagnie low cost

Cet esprit winner plaît bien

Le top manager aime bien...

Cette moyenne peut passer chez les hard discounts

Réserver des plannings

LANGAGE INFORMATIQUE

Mail : Courriel

Tag : Mots clefs

Blog : Blogue, carnet

Header : En-tête

Newsletter : Infolettre

Webmaster : Le responsable du lieu

Home Page : Page d'accueil

Topic : Sujet

Staff : L'équipe

MUSIQUE

"Ce songwriter des sixties a obtenu deux top ten hits dans les charts, pour Atlantic Records, mais son manager ne respectait pas ses copyrights et lui volait des royalties."

ANECDOTE 1

Il y a quelques années, j'échangeais avec une femme de Paris, qui utilisait News pour Bulletin d'information, Shopping pour des courses, des emplettes, Black pour Noir, etc. Alors, un jour, je lui écris un message en anglais. Hauts cris : elle ne comprenait pas cette langue. Amusant, non ?

ANECDOTE 2

Un ami de l'université est en visite à Paris pour rencontrer un copain, qui insiste et l'invite dans un McDonald. Alors, mon ami voit sur les murs des affiches de Marilyn Monroe, de James Dean et d'Elvis Presley, puis il constate que le menu est entièrement en anglais. "Mario, j'ai pensé que j'étais à New York."

ANECDOTE 3

Il y a quelques années, des joueurs de baseball du Québec se rendent en France pour un tournoi. À leur retour, je demande à l'un d'entre eux s'il a fait un voyage agréable. "Mario, ils n'utilisent que des mots anglais pour le sport (Silence) Je ne comprenais pas pourquoi ils faisaient une telle chose..."

SUITE

Ne ratez pas le second article, avec des témoignages véritables.

LE FICHIER AUDIO

Un peu de cynisme 1962 pour Ferré, mais si Léo revenait à la vie, je me demande comment il réagirait en constatant que la situation n'a fait que dégringoler.

 


Commentaires

 

1. gegedu28  le 24-05-2017 à 03:11:31  (site)

Bonjour Mario,
Effectivement, notre environnement se remplit chaque jour de termes anglais, à qui la faute ?
... la mondialisation ???
... et ce n'est pas notre nouveau Président qui arrêtera le cours des choses, lui qui prône justement la mondialisation.
Alors, en allant jusqu'à l'extrême, peut-être qu'un jour (lointain j'espère), il faudra migrer au Québec pour parler français !!
LOL
Allez, bonne journée à toi.
A+
Gégédu28

2. MarioMusique  le 24-05-2017 à 10:09:05  (site)

Vos médias sont grandement en cause. De plus, je crois qu'il n'y a pas de lois protégeant la langue.
Un autre article va suivre.

 
 
 
posté le 22-05-2017 à 02:04:09

Au pays de Molière, Rimbaud, etc (Partie 2)

 

 

 

 

La parole au peuple de France, berceau de la langue française. Des découvertes glanées sur des sites informatiques, des forums. Mais avant tout :

DES USAGERS

Skywest, Happy Shabby, Iron Spoon, Missy Graphics, Super Steel, Be Stupid, Miss Lola Horse, Cosmetic Avenue, Your Man Cool, Blood Blast, Miss Updown, The Marmot Of The Devil, Blood Boots, Angry Full, Sweet Sister, Twiggy Stories, Missing Boy, Pink Apple, Blue Dolphin

DES TITRES DE SITES

The Story Time, Ready Steady Cook, Kosmetic Mom, Picture World, Snow Blind, Starry Doll, Class Power, La Week Muzik, Classic Celebrities, Instant Noodle, Wild By Nature, From Homeschool To Life, After You, Be Original, Oh My Blog, Doll Evasion, Katoo The Kitchen, Le cahier d'un bicycle repair man, The meilleur ou l'actualié de mon daily, Provence je t'aime et live to ride

LA PAROLE EST AU PEUPLE DE FRANCE

Welcome Aboard

Après une party night, je...

Une magnifique street photography

Je suis joyfull de la situation

Il était sorti, I guess

Votre opening générique préféré de one piece

Je delete le message

Je présente des photos vintage

Le principal est que ce soit finish

Jouez les outsiders et gagnez...

Grand concours : détails inside

Message du staff

Il interprétait le lead rôle

Il y a des new articles

Sous les sunlights des topics

All in black pour moi

Mes dessins colors

Quand nos student exchange visitent...

Voyez mon new thème

C'est une pièce collector

Je pars sur la route again

Comment créer un handbag

Voyez ma pictures box

Ils voyagent dans un break auquel ils avaient ajouté

Je ne ferai pas de forcing pour le vendre

Plongez avec moi dans le monde so pink de...

Avec my wife, nous irons...

Elle est so fashion addict

Voyager en low cost

Je l'ai blacklisté

Je ne connaissais pas cette song

Consultez ma wishlist

Et auquel je réponds : get lost

C'est un blog de playlists, de news et de reviews d'albums

Le soleil is back et ça va chauffer

Je look vos blogs

Sympathque, mais pas vraiment helpfull

Je me sens happy aujourd'hui

Je parle des peoples

Tout ce que tu as à écrire, c'est short

Il est le frontman de...

Encore du pipi de cat

J'ai ce bouquin at home

Réponse la plus récente : 2 mois ago

Un jeune de 20 ans qui a encore ses parents in life

C'est pour des stories de ce genre que...

Une acoustic song que...

Les flyers sont agressants

J'adore les American trucks

Je ne suis pas du style à m'épivarder sur une dance floor

Son square and go est ouvert

J'en ai aperçu un dans le folder publicitaire

Un modèle de cleanitude

Un header sur thème flashy

Notre team sera heureuse de...

Dans la catégorie Coming Soon, nous...

Après avoir bu un Ice Tea

L'intervention du sponsor est trop...

Ma favorite : D'autres le remercient d'avoir pu leacher comme des porcs sans jamais seeder

LE FICHIER AUDIO

Edgar Bori, Vos papiers

Tags: #anglais
 


Commentaires

 

1. Florentin  le 22-05-2017 à 09:48:00  (site)

Là, tu nous mets le nez dans notre caca (pour ne pas verser dans le franchement scatologique). Nous sommes envahis d'anglicismes et les jeunes se croient de plus obligés de baragouiner un méli-mélo franco-anglais ou anglo-français inélégant mais qui fait tendance. L'Anglais, langue internationale, est trop captateur et envahit tout ! Bien amicalement et à plus

2. MarioB  le 22-05-2017 à 12:44:03  (site)

Ah non, Florentin : je ne mets pas les nez dans le caca, car je ne commente pas ce qui est présenté.

3. johnmarcel  le 22-05-2017 à 13:02:10  (site)

Ecrit sur un post-it (oups, auto-collant) sur une des machines à café de mon entreprise : "Si vous avez trouvé un trousseau de clés pourriez-vous le ramener à Béatrice du service customer. Merci."

4. MarioB  le 22-05-2017 à 15:46:04  (site)

Ceci, c'est remplacer une expression française par une expression anglaise. Question de moeurs, de mode, de petit snobisme, aussi parce que la langue française - sauf erreur - n'est pas encadrée en France et qu'aucune loi ne la protège, entre autres pour l'affichage.Je parle de ceci dans les deux autres articles à venir.
J'ai pris en note tout ceci, au fil des années, parce que je crois que c'est une comédie et qu'on ne voit guère de phénomène semblable au Québec, ce qui me rend particulièrement fier de l'évolution du français, qui était parfois piyoyable avant 1960, mais jamais è l'écrit.

5. NYXIE  le 23-05-2017 à 03:01:03  (site)

Terrible ton article ! j'ai déjà du mal à parler correctement ma langue, alors là tout ce vocabulaire qui ressemble parfois à des onomatopées me fait dire que je suis vraiment larguée du domaine de la modernité !... je suis comme je suis, tant pis.
Merci pour tous ces superbes morceaux de jazz... je me régale, tu es choux !!!
Bonne journée Mario

6. MarioB  le 23-05-2017 à 10:10:25  (site)

Je ne crois pas que ce soit moderne, Nyxie...

7. Nikole-Krop  le 23-05-2017 à 11:09:05  (site)

Hé oui... !
Moi-même, parfois...
Cela dit, je ne mets pas toutes tes remarques sur le même plan...

8. MarioB  le 23-05-2017 à 12:04:08  (site)

Nikole, je ne commente pas, je n'accuse pas. Je fais part, tout simplement.

 
 
 
posté le 16-05-2017 à 17:59:43

Mario dans la poche

 

Alors que mon ex éditeur m'annonce, le lundi, que Gros-Nez le quêteux et Le pain de Guillaume seront soldés, cela moins de deux années après leur sortie, l'autre ex-éditeur, celui de 2013, dès le mardi, m'annonce que L'amour entre parenthèses (Alias, pouah! Les Bonnes soeurs) a été retenu pour une série en format poche, à cause de ses bonnes ventes lors de sa sortie. Curieux, car l'an dernier, ces gens voulaient solder le livre et j'avais refusé l'autorisation.

Je ne refuse pas, mais j'aurais préféré que cet éditeur donne suite à mes démarches, au lieu d'expédier des refus deux jours après l'envoi, sous prétexte - tenez-vous bien - qu'il y a trop d'hommes dans mes romans. De plus, je n'ai jamais été trop enthousiaste face à ce roman, dont j'avais envoyé le manuscrit après six refus, pour la simple raison que le texte était plus court que mes 'briques' habituelles. Le monde de l'édition est une planète très curieuse. Ce sera la première fois que je serai en poche.

 


Commentaires

 

1. anaflore  le 17-05-2017 à 01:20:19  (site)

offre et la demande ....je préfére le livre de poche bien moins encombrant quand on voyage ....

2. MarioB  le 17-05-2017 à 01:40:51  (site)

Mais il rapporte profondément moins aux auteurs...

3. jakin  le 17-05-2017 à 12:35:27  (site)

Sacré Bonnes Sœurs !

4. MarioB  le 17-05-2017 à 17:34:22  (site)

Depuis trois jours, il se passe beaucoup de remue-ménage avec cette histoire. J'y reviendrai sans doute plus tard.

5. Florentin  le 18-05-2017 à 09:45:31  (site)

Les éditeurs ne sont pas des philanthropes, ni forcément des amoureux de la littérature, ce sont des commerçants, qui seulement surtout se faire des sous. Alors les auteurs, la valeur de leurs livres ou leurs états d'âme, il n'en ont souvent rien à faire. Hélas. Mais, bon, paraître dans une collection de poche, c'est tout de même une sorte de consécration ... Bon courage. Florentin

6. MarioB  le 18-05-2017 à 13:18:36  (site)

Une consécration ? Je ne sais trop... De toute façon, consécration ou popularité, ça ne m'a jamais intéressé.

7. nyxie  le 20-05-2017 à 09:22:29  (site)

Pour quand le prix Goncourt ?.. ce grand prix en France a beaucoup de succès et couronne souvent de jeunes auteurs ... comme toi !
Bon dimanche.

8. MarioMusique  le 20-05-2017 à 13:25:23  (site)

Holà ! Les concours et moi, hein... La société est trop axée sur les statuettes.

 
 
 
posté le 14-05-2017 à 02:55:16

Pourquoi j'aime le baseball

 

 

Je n'aime pas les sports. Aucun. Oh, bien sûr, il m'est arrivé de parler ici de hockey, mais il s'agissait de souvenirs d'enfance. Ma seule révélation sportive s'est matérialisée en 1969, avec l'arrivée des Expos de Montréal. Le coup de foudre n'a cessé.

 

On peut raconter toutes sortes de trucs sur le baseball, mais on n'affirme pas souvent ce que je pense : c'est un sport intellectuel, car il se réfère à la réflexion, à l'Histoire, à la connaissance. Tous les sports d'équipe présentent le même schéma : sur un terrain rectangulaire, des joueurs courent sans cesse vers un objet rond. Pas au baseball.

 

 

TERRAIN

Le terrain est triangulaire, avec une courbe à son sommet. Il ressemble à un diamant et les anglophones en parlent comme d'un Diamond. Alors que l'objectif du terrain rectangulaire est de caser l'objet rond dans un but (filet), au baseball, la façon de marquer des points est infinie et très variée. Le terrain y est pour quelque chose.

 

 

SILENCES

Le baseball est un jeu où il y a des silences. Ils permettent aux spectateurs de devenir gérants d'estrade ou même joueurs. "Dans cette situation, si j'étais le cogneur, je ferais ceci", "Si j'étais le joueur de champ centre, je me reculerais vers la gauche". Pas le temps de faire une telle chose avec un sport où les exécutants courent sans cesse.

 

 

LENTEUR

On accuse le baseball d'être un jeu lent. L'exécution du lanceur l'est, mais pas plus de quarante secondes. Quand la balle est lancée, c'est excessivement rapide. La stratégie est lente. C'est aussi une mise en place. D'où son aspect intellectuel.

 

 

TEMPS

Le baseball est le seul sport d'équipe où il n'y a pas d'horloge ni de chronomètre. La rencontre est divisée en neuf manches. Elle peut durer une heure trente, deux, trois, cela dépend du pointage. Si après les neuf manches, les équipes sont à égalité, on poursuit jusqu'à ce qu'un des clubs prenne l'avance. Il y a toujours un gagnant et un perdant. Jamais de pointage nul au baseball.

 

 

GRANDIR AVEC LE BASEBALL

Quelqu'un qui voit une partie de baseball pour la première fois n'y comprend strictement rien. Normal, car c'est un sport qui grandit avec soi, dont on comprend les nuances progressivement. Un spectateur de 25 ans ne peut le percevoir de la même manière que son voisin de 50. C'est la même chose pour les joueurs. Je me souviens de ces petits de cinq ou six ans vus l'an dernier, qui, plus que souvent, ne savaient pas comment réagir. Dix ans plus tard, presque tout aura été assimilé.

 

 

 

STATISTIQUES

Le baseball est un sport de statistiques. Il y en a un très grand nombre, dont plusieurs sont relativement récentes. Cependant, les statistiques de base existent depuis le 19e siècle : la moyenne au bâton en offensive et la moyenne de points mérités du lanceur. En examinant les statistiques d'un joueur de 1881, on peut facilement deviner quel type d'athlète il était, quelles étaient ses points forts et ses faiblesses. Or, ces statistiques existaient alors, car...

 

 

HISTOIRE

... Car le baseball est un sport ancré dans son histoire. Il existe un nombre de documents divers aussi imposant que dans un autre domaine de recherche historique. Quelqu'un s'y intéressant avec passion connaît des joueurs qu'il n'a jamais vu à l'oeuvre. L'histoire du baseball a son lot de héros, d'anges, de démons, d'excentriques de sages et de - eh oui! - de crétins. Des noms ont traversé les époques et peuvent être cités par des jeunes de douze ans. Il va de soi que l'historien que je suis est attaché à cet aspect. Il existe pourtant certaines zones historiques mystérieuses...

 

 

CULTURE

Le baseball est un sport culturel, avec son langage, ses rites, ses écrivains, ses chansons, tant de choses.

 

 

BEAU

C'est beau, à cause des silences, de la pelouse si verte, des échanges entre partisans, des surprises, de l'innatendu, de son folklore. Le baseball nous coupe de la réalité le temps d'une partie.

 

 

 

MÉMOIRE

Il y a autant d'histoires relatées par des partisans qu'il y a de partisans. Des souvenirs d'une situation sont transmises à des gens qui n'étaient pas là. Je me souviens avoir raconté les épisodes des Aigles de Trois-Rivières modèle 1969 à un actuel joueur de la même équipe et qui est sans doute né en 1998 et le gars m'écoutait sagement, comme si j'étais un grand-père racontant une fable.

 

 

EN ROUTE!

La saison 2017 va débuter pour moi lundi prochain, avec les niveaux Bantam et Midget (13 à 16 ans), alors que ces ados sont toujours en apprentissage, mais il peut se passer des choses fantastiques et il y aura moi, les silences, le terrain. Plus de soucis, de problèmes, d'injustices ni de larmes.  

Tags: #histoire
 


Commentaires

 

1. jakin  le 15-05-2017 à 11:25:59  (site)

Salut Mario, tout est dit et donc qu'on se le dise !

2. MarioMusique  le 15-05-2017 à 15:04:03  (site)

Eh oui ! Je motive un goût, tout simplement.

 
 
 
posté le 07-05-2017 à 00:31:07

La mémoire

 

J'ai toujours été fasciné par la mémoire. Je crois que l'oubli n'existe pas et que toute chose vécue, parole, geste, situation, trouve place dans un coin de notre cerveau et peut s'éveiller des décennies après leur origine.

En ce samedi soir, je copiais deux pages de mon roman Les Baveux quand, en sortant du fichier, il y a eu comme une paralysie informatique, si bien que tout ce que je venais d'écrire est disparu.

Qu'à cela ne tienne, peu après minuit, je recommence, mais sans me servir de ma feuille brouillon. J'ai tout écrit à nouveau ce que j'avais perdu quelques heures plus tôt. Tout était là, sans faute. Oh, pas mot à mot, mais les idées maîtresses des paragraphes étaient les mêmes, tout comme les répliques du dialogue. Ma mémoire encore vive n'avait pas oublié.

Tags: #mémoire
 


Commentaires

 

1. anaflore  le 07-05-2017 à 03:25:44  (site)

bonne mémoire !!!

2. MarioB  le 07-05-2017 à 20:07:06  (site)

Hein ? Où ? Quand ? Pourquoi ? Comment ?

3. chocoreve  le 08-05-2017 à 10:22:13  (site)

“Je voudrais perdre la mémoire Pour ne plus changer de trottoir Quand je croise mes souvenirs.”

cette citation pourrait être la mienne.

Bisous Mario

4. 1950  le 08-05-2017 à 13:03:49  (site)

Faut la travailler notre mémoire et toi tu le fait très souvent en écrivant

5. MarioB  le 08-05-2017 à 13:06:16  (site)

Il y a toutes sortes de mémoires. Ma plus curieuse est celle des voix. Je peux situer des gens en entendant leurs voix.

6. jakin  le 09-05-2017 à 10:42:52  (site)

Salut Mario, Moi je ne me souvient jamais des noms et prénoms, mais j'ai une excellente mémoire visuel qui me permet de reconnaître n'importe quel visage....

7. Nikole-Krop  le 09-05-2017 à 12:51:37  (site)

Je te félicite ! Je serais incapable de faire pareil !

8. MarioMusique  le 09-05-2017 à 16:50:58  (site)

Jakin : C'est le contraire pour moi. Je me souviens d'un homme qui me parlait et je pouvais me souvenir de sa voix, mais pas du tout de son visage.

Nikole : J'ai cette mémoire parce que je manipule des textes depuis mon adolescence. Dans ton cas, je suis persuadé qu'un regardant une photo parmi les premiers articles de tes sites, tu pourrais la situer dans le temps, selon les circonstances.

9. Nikole-Krop  le 10-05-2017 à 12:17:19

Pas sûr du tout !

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article